Recherche

Equipe

Contact
photo-aq-mosaiques

Quentin, Aurélie

aquentin@u-paris10.fr

01 40 97 58 93

Fonction(s)

Maître de conférences à l'Université Paris Ouest, Bâtiment W (Max Weber), Bureau W425

Responsabilités

Directrice de l’équipe Mosaïques

Rédactrice en chef adjointe de la revue JSSJ Justice Spatial/Spatiale Justice

 

Parcours universitaire et professionnel

Parcours universitaire

Diplômes :

- 2009 : Doctorat en sciences sociales mention « études urbaines » – EHESS Paris

Thèse intitulée ”Politiques de l’habitat, gouvernance urbaine et justice sociale : le cas de l’Equateur” dirigée par Alain Musset, soutenue le 24 juin 2009 (mention Très Honorable avec les félicitations du jury)

- 2002 : DEA « Recherches Comparatives sur le Développement » – EHESS Paris

“Ong et gouvernance urbaine en Amérique andine : le rôle des ONG dans les politiques publiques d’habitat au Venezuela et en Equateur” (mention Très Bien)

- 2001 : Maitrise d’Urbanisme à l’Institut Français d’Urbanisme – Paris 8 (Mention Très Bien)

- 1999 : Deug de géographie à l’Université François Rabelais – Tours (Mention Assez Bien)

Parcours professionnel :

Depuis 2013 : Maître de Conférences à l’Université Paris Ouest-Nanterre, rédactrice en chef adjointe de la revue justice spatiale / spatiale justice www.jssj.org

2010-2013 : Chargée de mission – Direction Scientifique du GRET

2010 : Post-Doctorat « Justice spatiale » – laboratoire GECKO – Université Paris Ouest Nanterre

2007-2009 : ATER – Département de Géographie de Paris 8

2002-2005 : Doctorante et représentante de l’Institut Français d’Etudes Andines (IFEA) à Quito

Enseignements

  • Organisation et animation du séminaire doctorant avec Stéphanie Vermeersch
  • Master :

- Epistémologie

- Métropolisation et ville étalée

- Transferts, comparaisons, circulations

- Semaine de terrain (M1 urbanisme)

- Recherche-Action

- Workshop « Villes du Sud »

 

  • Licence :

- Justice Spatiale,

- Diagnostic territorial

- Introduction à la recherche urbaine

Thèmes de recherche

Je travaille sur la dimension politique de l’espace urbain en Amérique latine, aux croisements des politiques urbaines et des pratiques citadines. Je m’’intéresse actuellement plus spécifiquement à la production des normes permettant la stabilisation d’ordres urbains dans le contexte de la néolibéralisation.

 

 

Après un DEUG de géographie et une maîtrise d’urbanisme portant sur les ONG et le développement local au Venezuela, j’ai travaillé dans le cadre d’un DEA « Recherches comparatives sur le développement » à l’EHESS sur les enjeux et modalités d’institutionnalisation des ONG au sein des politiques urbaines dans une perspective comparative entre deux pays de la zone andine.

Après mon DEA, j’ai élargi mes recherches aux autres éléments du discours sur la « bonne gouvernance » élaboré dans les années 1990 : en plus du rôle institutionnalisé des ONG, il s’agissait d’analyser concrètement les effets du recours au secteur privé, de la décentralisation et de la participation « populaire » sur les dispositifs d’action publique en milieu urbain.

J’ai pour cela étudié le cas des politiques publiques d’habitat mises en place sous l’égide de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) en Equateur tant au niveau national que local, en me centrant sur l’exemple de la capitale, Quito.

A la suite de ma thèse, j’ai été recrutée comme post doctorante par le Laboratoire Gecko, pour poursuivre mes recherches en explorant le concept de justice spatiale. La permanence et la croissance de la part de population insuffisamment solvable pour accéder aux principales ressources urbaines, et la dimension territoriale des inégalités mises en évidence par mon travail de thèse, m’ont en effet incitée à étudier de manière plus approfondie la question des politiques urbaines sous l’angle de la justice.

La mise en perspective de cet aspect de mon travail avec d’autres approches et terrains d’études africains, dans le cadre de l’ANR JUGURTA « Justice spatiale, gouvernance et territorialisation dans les villes du Sud » m’a permis d’engager une réflexion plus large sur la (re)production des inégalités en milieu urbain et sur le discours des acteurs les justifiant ou les dénonçant sur la base de leur caractère juste ou injuste, faisant référence à différentes approches de la justice (Rawls, Sen, Young etc.). Plus généralement, j’ai pu relire et enrichir mes questionnements sur la gouvernance urbaine développés au sein de ma thèse à la lumière des théories formulées depuis une dizaine d’années autour des notions de néolibéralisation et de state rescaling principalement par les courants néo-marxistes anglophones.

En septembre 2010 j’ai rejoint la direction scientifique du GRET, une Ong de développement française qui mène à la fois des activités de recherche et des actions de développement afin d’élargir ces réflexions en les enrichissant d’une approche socio-anthropologique dans le cadre d’un questionnement sur la construction des politiques publiques de développement. J’ai pu y acquérir de nouvelles compétences en cherchant également à promouvoir l’articulation des sphères académiques et opérationnelles dans la réflexion sur le développement.

Depuis 2013, je poursuis mes recherches sur la dimension politique de la production de l’espace urbain dans le cadre d’une réflexion collective qui a donné lieu à un programme de recherche intitulé « Repenser le droit à la ville depuis les villes du Sud ». Je travaille, au sein de l’axe « Normes et contraintes dans les pratiques d’occupation de l’espace urbain », sur les pratiques quotidiennes actuelles des vendeurs informels, issues du processus de rationalisation du commerce de rue opérée dans le cadre de la politique de régénération du centre historique de Quito depuis la fin des années 80.

 

1. Mots-clés

Gouvernance, politiques urbaines, droit à la ville, justice spatiale, pouvoir, Quito, Equateur, habitat, développement, ONG, circulation des modèles.

2. Programmes de recherche

2017-2020 ANR POP-PART dirigée par Marie-Hélène Bacqué (Mosaïques-LAVUE)

2013-2017 : « Repenser le Droit à la Ville depuis les villes du Sud » financé par le programme « Emergence » de la ville de Paris, coordonné par Amandine Spire et Marianne Morange (CESSMA)

2010-2014, ANR APPI Une action Publique Eclatée, production et Institutionnalisation de l’Action Publique dans les secteurs de l’eau potable et du foncier (Benin, Niger, Burkina Faso), responsables Catherine Baron (LEREPS) et Philippe Lavigne-Delville (GRED)

2008-2012, ANR JUGURTA Justice Spatiale, Gouvernance et Territorialisation dans les villes du Sud, dirigé par Philippe Gervais-Lambony (Mosaiques-LAVUE)

 

Publications

Publications

- Articles de revue à comité de lecture

2017 Marianne Morange et Aurélie Quentin, « Mise en ordre néolibérale de l’espace et fabrication de « bons commerçants » au Cap et Quito : le commerce « de moins en moins dans la rue » », Métropoles [En ligne], 21 | 2017

2016 Quentin A. , « La politique du logement en Équateur : de la bonne gouvernance au Buen Vivir, un tournant postnéolibéral ? », Cahiers des Amériques latines, 83 | 2016, 53-73

2016 Gardin J., Didier S., Quentin A. “Liberté, Egalité, Computer”, justice spatiale | spatial justice, n°10, Juillet 2016, http://www.jssj.org

2013 Quentin A., Guérin I. « La randomisation à l’épreuve du terrain. L’exemple du projet de microassurance Sky au Cambodge » Tiers Monde 2013/1 n°213.

2012 Quentin A. « L’institutionnalisation du rôle de la société civile au sein des politiques publiques financées par l’aide internationale : l’ambigüité de la « participation » » Mondes en Développement 2012 vol. 3 n°159 pp. 29-44 http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=MED_159_0029

2009 Echeverria M. C., Quentin A. « Diálogo sobre vivienda y hábitat: de cara a las tendencias urbanas » Centro-h 2009 n°3, pp.105-117.

http://www.revistacentro-h.org/pdf/45.pdf

2005-1 Quentin A. « Ong et politiques publiques d’habitat urbain. Réflexions à partir des situations équatorienne et Vénézuélienne » in Autrepart 2005 n°35, pp 39-56.

http://www.cairn.info/revue-autrepart-2005-3-page-39.htm

- Chapitres d’ouvrage

2013 Quentin A., Guinard P., Mercurol Q. “Programmes participatifs et territorialisation de l’action publique : à la recherche de la justice procédurale” in Gervais-Lambony P., Bénit-Gbaffou C., Musset A., Piermay J-L., Planel S. La justice spatiale et la ville, regards du SudParis, éd. Belin (à paraître).

2012 Quentin A. « Le financement de l’habitat » in Allou S., Choplin A., Hennart C., Rachmuhl V. L’habitat, un levier de réduction de la pauvreté. Analyse du programme Twize en Mauritanie GRET collection ETLI n°32, 2012 pp. 87-98. http://www.gret.org/wp-content/uploads/ETli32_integral-VF.pdf

Communications

2014 Discutante de la table ronde « La question de l’action publique, proposition d’analyse transversale » colloque finale de l’ANR APPI, Toulouse, 3 décembre 2014

2013 Quentin A. « Le droit à la ville : cheminements géographiques et épistémologiques. France – Amérique latine » Séminaire de recherche Repenser le droit à la ville depuis les villes du Sud coordonné par Morange M. et Spire A. Laboratoire SEDET, Université Paris 7 le 28 janvier 2013.

2012–2013 Quentin A.Coordination avec C. Castellanet, J-J. Gabas, V. Ribier, et M. Vernières (GEMDEV) d’un séminaire de recherche sur « Le rôle des politiques de coopération dans le renforcement des Etats et la construction de l’action publique au Sud » 5 séances, Nogent-sur-Marne/Montpellier GRET-CIRAD-GEMDEV.

2012 Quentin A., I. Guérin « La randomisation à l’épreuve du partenariat : l’exemple du projet de microassurance SKY au Cambodge » communication au colloque sur La mesure du Développement organisé par le GEMDEV du 1er au 3 février 2012 à l’UNESCO, Paris.

Autres

2014 Animation du séminaire de capitalisation du programme AGORA sur le thème « l’intermédiation dans l’élaboration des politiques publiques concertées au Burkina Faso, au Bénin et au Mali », Ouagadougou, 14-16 janvier 2014

2012 Castellanet C., Quentin A. Les Ong de développement face à l’urgence : enjeux et stratégies d’adaptation Gret, collection Traverses n°37, 2012 54p. http://www.gret.org/wp-content/uploads/Traverses-37-intégral-VF.pdf

Participation à différents comités de pilotage pour l’élaboration de travaux de capitalisation au GRET